Consultez nos archives

Présent sur l’ensemble des zones terrestres, le moustique est un des nuisibles les plus virulents. Outre le fait qu’il gâche nos nuits d’été par son bourdonnement, il provoque des réactions cutanées désagréables.

Les moustiques sont les premiers  vecteurs de maladies au monde :

DENGUE 50 000 000 de cas déclarés par an

CHIKUNGUNYA 2 000 000 de cas déclarés par an

Seule la femelle moustique pique car elle a besoin de sang pour la maturation de ses œufs. Elle dépose ces derniers dans l’eau stagnante ou vase humide. Nombreux sont les gites larvaires en milieu urbain : toute cavité retenant les eaux de pluie ou de ruissellement, les fosses septiques, les vide-sanitaire, les bouches d’égouts, les siphons, les coupelles des pots de fleurs, arrosoirs ou récipients abandonnés entre autre. Les larves des moustiques y restent, selon les conditions climatiques, plus ou moins longtemps avant de devenir volants.

Afin de vous rendre la vie belle, Hygiène Office vous conseille quelques gestes simples pour limiter la prolifération des moustiques

  • Nettoyer les gouttières, caniveaux, regards, siphons de sol et vérifier le bon écoulement,
  • Vider régulièrement les coupelles sous les pots de fleurs ou les remplir de sable,
  • Ne pas entreposer de récipients pouvant contenir de l’eau,
  • Eviter de stocker les déchets verts qui permettent à l’eau de stagner,
  • Couvrir les réserves d’eau,

En cas de fortes proliférations, la démoustication sera effectuée en fonction de l’environnement.

La première étape est le contrôle des gites larvaires des moustiques par les collaborateurs d’Hygiène Office, avec la mise en place d’un traitement larvicide soit par piégeage soit à l’aide d’un produit biocide.

Lorsqu’il y a prolifération de moustiques sous la forme d’insectes volants, Hygiène Office préconise un traitement de volume par nébulisation.

  • Nom (Obligatoire)

  • E-mail (Obligatoire, mais ne sera pas rendu visible)

  • Site (Facultatif)

  • Commentaire (Obligatoire)