Consultez nos archives

Selon André Désiront de Cyberpresse

Ce n’est pas au décollage, ni à l’atterrissage et encore moins en traversant des zones de turbulence que vous courrez un danger, lorsque vous voyagez en avion : ce serait plutôt en ingurgitant la nourriture du bord.

Les conclusions du rapport sont édifiantes. Les inspecteurs de la FDA (Food & Drug Administration des USA) ont trouvé des blattes vivantes et mortes, des fourmis et des mouches. Les employés manipulaient la nourriture à mains nues, contrevenant ainsi aux normes. On y a également détecté des traces de listeria, une bactérie qui peut entraîner l’hospitalisation des enfants, des vieillards et des femmes enceintes.

  • Nom (Obligatoire)

  • E-mail (Obligatoire, mais ne sera pas rendu visible)

  • Site (Facultatif)

  • Commentaire (Obligatoire)