Consultez nos archives

Dans bien des mairies, il y a un service qui comprend un ou plusieurs inspecteurs de salubrité. Il reçoivent le plus souvent sans rendez-vous.

Leurs missions? S’occuper de la salubrité publique, de l’hygiène, de la santé, en référant au maire des problèmes qu’ils rencontrent.

Leur rôle consiste à inspecter les appartements concernés, contacter le propriétaire pour l’inciter à faire des travaux – des incitatiosn qui passent souvent par une information sur les aides publiques éventuellement accessibles- et dans le pire des cas, de proposer à la préfecture de prendre un arrêté d’insalubrité déclarant l’appartement inhabitable.

Les insectes xylophages comme les termites et les capricornes, hantise de tout propriétaire, sont présents sur biens des communes. Voici ce que déclare au journal Sud-Ouest un de ces inspecteurs :
« La présence de termites à son domicile doit être déclarée en mairie. Mon rôle consiste à informer et conseiller sur les méthodes de traitement à utiliser. En dehors des traitements chimiques bien connus, il existe depuis quelques années un procédé de piégeage du termite. Le termite consomme de la cellulose empoisonnée placée autour de la construction, va contaminer le reste de la colonie ce qui a pour effet d’éradiquer la termitière. » Pour la détection des peintures à base de plomb (on en trouve encore), le diagnostic établi lors de la vente d’un bien et adressé en mairie.

Ainsi, l’inspecteur de salubrité fera appel ensuite à des sociétés, comme Hygiène Office, pour les dératisations, désinfections et désinsectisations pour se débarrasser par exemple des cafards, des puces, des souris et des rats.

  • GAUCHARD sept 29, 2010 Répondre

    Bonjour,
    y a-t-il des formations particulières pour devenir inspecteur de salubrité? si oui, quelles sont-elles?

    merci

  • Nom (Obligatoire)

  • E-mail (Obligatoire, mais ne sera pas rendu visible)

  • Site (Facultatif)

  • Commentaire (Obligatoire)