Consultez nos archives

Trouvé en 2004 dans le sud-ouest de la France le frelon asiatique a été recensé dès 2009 en Ile de France selon le FREDON.

Les nids du frelon asiatiques sont caractéristiques car très haut dans les arbres. Ils ne sont pas toujours très inquiétants pour les riverains.

Les piqûres de ces insectes invasifs ne sont pas plus dangereuses que celles d’un autre hyménoptère (guêpe, frelon, bourdon.)

 

La réaction locale est la plus fréquente, œdème local qui disparait en qualques heures). Les abeilles laissent l’aiguillon et la glande à venin accrochés à la peau. Les guêpes piquent sans laisser de dard. Le frelon a un dard plus long. La piqûre est plus profonde. Seules les personnes allergiques (2% de la population) et toxiques peuvent avoir de graves conséquences (vomissements,  diarrhée,  maux de tête, chute de tension, plus rarement convulsions et perte de connaissance) Couchez la victime et surélevez-lui les jambes.

 

Mais l’impact du frelon asiatique sur les abeilles (Apis mellifera) est très important. Il est soupçonné de décimer les colonies d’abeilles. Il se met en position d’attaque devant les ruches de nos abeilles et est reconnaissable par son vol stationnaire. Lorsque les abeilles ouvrières rentrent dans leur ruche chargées de pollen, le frelon asiatique pique sur l’une d’entre elle, la fait tomber au sol, la cogne avec ses mandibules, la démembre et l’amène par petits morceaux à son nid pour nourrir ses larves. En hivers, seules les femelles qui sont destinées  à être reine survivent. Elles reconstituent une colonie dans un nid qu’elles fabriquent et qui peut atteindre 1m de haut sur 80cm de diamètre. Aujourd’hui de nombreux apiculteurs protègent les ruches de leurs abeilles avec un grillage à maille suffisamment larges pour laisser sortir les abeilles, mais trop étroites pour laisser entrer les frelons.

Si vous décelez des êtres indésirables, faites appel à un professionnel. Beaucoup de pompiers ou SIDS ont décidé de ne plus intervenir n’ayant pas été formés (obligation d’avoir un certiphyto ou certibiocide). Des entreprises comme Hygiène Office ont formés l’ensemble de leurs salariés pour utiliser à bon escient des produits insecticides et sur les bonnes cibles. De plus il faut détruire le nid et l’enlever pour éviter des destructions pour des espèces non cible.

Pour aller plus loin

Les hyménoptères, ordre d’insectes comprenant les guêpes, les abeilles, les frelons et les bourdons, sont caractérisés par 2 paires d’ailes solidaires pendant le vol, un corps en trois morceaux (tête, tronc abdomen), un appareil venimeux pour les femelles ( Le mâle hyménoptère ne pique pas)

La famille des apidés

Les Apidés ont un corps velu.

L’abeille (Apis),  possède un dard. L’abeille ne pique qu’une seule fois quand elle est dérangée dans son travail.

Le bourdon (Bombus), plus volumineux et plus velu, reconnaissable à son bruit,  pique mais ne laisse pas de dard.

La famille des vespidés

Les Vespidés ont un  abdomen jaune rayé ou taché de noir, fusiforme à l’arrière et séparé du thorax par un rétrécissement marqué ( d’où l’expression taille de guêpe).

La guêpe sociale (Vespula) est attirée par les fruits, le sucre et la viande.

Le frelon (Vespa),  proche de la guêpe, peut piquer plusieurs fois. Ses piqûres sont  très douloureuses.

  • Nom (Obligatoire)

  • E-mail (Obligatoire, mais ne sera pas rendu visible)

  • Site (Facultatif)

  • Commentaire (Obligatoire)