Réguler la population de rongeurs

Réguler la population de rongeurs

Des mouvements sociétaux dans le monde pointent  du doigt la cruauté de la dératisation. Souvent cela est due à un manque de connaissances sur les méthodes utilisées. Il existe de nombreuses méthodes pour traiter une infestation de rongeurs.

Il faut tout d’abord différencier les rongeurs champêtres et les commensaux. Les rongeurs champêtres se nourrissent et vivent loin de l’homme. Les commensaux sont ceux qu’on trouve dans les milieux urbains. Ils se nourrissent de nos déchets.

Il est important de prendre en compte que réguler les populations des rongeurs commensaux est un enjeu sanitaire majeur.

Les rongeurs commensaux sont vecteurs de maladie. Une récente étude faite à Paris par le BASF montre d’ailleurs des pathogènes sur les rongeurs.

Voici les différentes maladies qui continuent, encore de nos jours, de circuler dans le monde par les rongeurs :

  • Leptospirose : 1 million de cas par an. Et fait plus de 60 000 morts par an dans le monde.
  • La peste : entre 1000 et 3000 cas par an.
  • Rickettsioses : la thypus des broussailles, c’est 1 million de cas par an, en Asie du Sud Est
  • Hantavirus : la fièvre hémorragique à syndrome rénal : 150 000 hospitalisations par an dans le monde.
  • Salmonellose : c’est 94 millions de cas par an dans le monde.
  • Fièvre de Lassa : 100 000 à 300 000 cas par an en Afrique de l’Ouest
  • Toxoplasmose : c’est 6 milliards d’Hommes infectés chroniquement dans le monde

 

Réguler la population des rongeurs commensaux est donc une priorité sanitaire.

No Comments

Post A Comment

Nous appeler

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer