Consultez nos archives

Au salon des Dames d’Honneur du Palais Impérial de Compiègne

Le mobilier de ce salon forme un ravissant ensemble, constitué de fauteuils, chaises et ployants, exécutés par Jacob-Desmalter (1809) et recouverts d’un brocard vert et or lyonnais. S’y ajoutent  un pare-feu, un tapis et une série de bronzes dorés (torchères, candélabres, bras de lumières et lustres)  qui font de ce salon un lieu de réception exemplaire, témoin des règles de l’étiquette… Chaque siège était réservé à une catégorie très précise de membres de la cour ; le canapé à l’Empereur et l’Impératrice uniquement, les bergères à Madame mère, les chaises aux princesses enceintes et les ployants aux autres membres de la famille…. On retrouve le « J » de Joséphine sur les dossiers des sièges, en forme de cornes d’abondance. Marie-Louise au Premier Empire puis Eugénie au Second Empire occupèrent les lieux que l’impératrice Joséphine, qui commanda ces décors, ne vit jamais.

Hygiène Office procède à une désinsectisation par anoxie du mobilier du salon des Dames d’Honneur du Palais Impérial de Compiègne. Après une durée d’exposition à l’azote de 21 jours, durant lesquels les protocoles sont respectés (suivi des concentrations, température, humidité), les meubles débarrassés de toute présence d’insectes peuvent rejoindre les ateliers de restauration. En effet, l’anoxie, ou fumigation à l’azote, qui permet de désinsectiser en toute innocuité tout type d’œuvres, reste aujourd’hui, une solution sereine car totalement respectueuse de l’environnement.

Suite au traitement de ces meubles contre les insectes, Monsieur Olivier Beringuer prend en charge la restauration du mobilier dans son atelier. Comme beaucoup de client fidèle et régulier, il a choisi de faire désinsectiser par Hygiène Office tout ce qui passe par son atelier pour se consacrer totalement à son savoir-faire. Les sièges sont ensuite restaurés pour la partie textile par Madame Isabelle Rousseau. Ce salon a en effet la particularité d’avoir conservé jusqu’à nos jours sa soierie d’origine.

Voir le Palais Impérial de Compiègne dans nos références.

  • Nom (Obligatoire)

  • E-mail (Obligatoire, mais ne sera pas rendu visible)

  • Site (Facultatif)

  • Commentaire (Obligatoire)

Nous appeler